Quel réseau social choisir pour votre business ?

L’essor des médias sociaux pousse de plus en plus de marques et d’entreprises (grands comptes, PME, prestataires de services) à délaisser les médias classiques pour focaliser leurs actions sur la toile et les réseaux sociaux. Facebook, notamment, malgré un reach faible, représente une mine d’or pour bâtir une base de fans « qualifiés » et rentabiliser son audience. Comment? Grâce à des données statistiques précises sur un grand nombre d’utilisateurs : leur âge, leur situation géographique, leurs centres d’intérêts, etc.

Mais quel réseau choisir pour atteindre sa cible, créer de l’engagement et générer des prospects? Quels sont les atouts et les faiblesses de chaque réseau social ? Comment utiliser pertinemment Facebook, YouTube, Twitter, LinkedIn et les autres ?

Petit tour d’horizon de 7 médias sociaux… ➥ cliquez sur l’infographie (chiffres 2016)

infographie BAC - Quel résau choisir

 

1/ Facebook: pour booster la notoriété de sa marque

🌐 Avec 1,65 milliard d’utilisateurs actifs dans le monde, Facebook est le réseau social le plus fréquenté au monde.

📌 Le but: construire et fidéliser une communauté de fans et augmenter ainsi la notoriété de sa marque. 1 million d’entreprises l’utilise en 2016. La société de Mark Zuckerberg met d’ailleurs à disposition un véritable guide d’utilisation à destination des professionnels, pour les aider à créer leurs publicités sur Facebook, stimuler leurs ventes en ligne, générer des prospects.

➕ Points positifs: la génération de leads, de vrais outils marketing à disposition des professionnels notamment pour l’e-commerce, un vivier important de clients potentiels, son innovation constante, les groupes et partages, sa forte croissance.

➖ Points négatifs : un reach faible (mais pas encore mort) et un réseau de moins en moins populaire chez les jeunes.

 

2/ YouTube: pour faire sa pub

🌐 YouTube, c’est 1 milliard d’utilisateurs dans le monde. 90% de ses utilisateurs ont plus de 18 ans et 50% plus de 35 ans.

📌 Pour une marque, l’intérêt c’est avant tout la diffusion de sa communication et sa publicité.

➕ Points positifs : le référencement, son logiciel pour créer des webinars, son contenu très varié, le respect des droits d’auteur, la qualité vidéo (entre 380p et 4k), sans oublier l’augmentation de la durée de visionnage moyenne depuis trois années consécutives.

➖ Points négatifs : créer des vidéos demande un investissement considérable en termes de temps, d’argent, de logiciels, de contenu.

 

3/ Instagram: pour valoriser son image de marque

🌐 Instagram, c’est 500 millions d’utilisateurs dans le monde. Le réseau racheté par Facebook en 2012 regroupe une majorité d’utilisateurs jeunes (entre 18 et 29 ans).

📌 L’objectif avec Instagram est de construire une communauté et valoriser son image de marque.

➕ Points positifs : génération de leads, impact sur les ventes, filtres photo, fort taux d’engagement des utilisateurs, audience en forte croissance

➖ Points négatifs : le réseau permet le partage d’images seulement ce qui implique pour la marque d’avoir un univers visuel. La viralité est limitée du fait que la fonction de partage est impossible et son utilisation est prévue pour les smartphones et est donc très limitée sur ordinateur.

 

4/ Google +: le meilleur référencement

🌐 Google + regroupe près de 440 millions d’utilisateurs dans le monde, mais peu sont actifs. La tranche d’âge la plus présente est celle des 25-34 ans.

📌 Au départ imaginé comme un concurrent à Facebook, le réseau permet la création de communautés, le partage d’articles d’information, photos et vidéos sur un fil d’actualité.

➕ Points positifs : excellent référencement SEO (celui de Google), les partages sur les autres réseaux sociaux, les communautés et les URL personnalisées

➖ Points négatifs : peu d’utilisateurs actifs, pas de post sponsorisé, démographie spécifique (67% d’hommes)

 

5/LinkedIn: les pros parlent aux pros

🌐LinkedIn compte 450 millions d’inscrits dans le monde et seulement 106 millions d’utilisateurs actifs. Mais en moyenne, ils passent chaque semaine l’équivalent d’une journée de 8h de travail à consommer de l’information professionnelle.

📌 L’objectif sur LinkedIn pour une marque est le partage d’information et le réseautage, notamment B2B.

➕ Points positifs : développement B2B, plateforme de publication Pulse, plateforme Slideshare, outils Content Marketing Score et Trending Content, assoir son expertise, groupes, génération de leads.

➖ Points négatifs : outils limités évoluant peu, prise en main du moteur de recherche

 

6/ Twitter: pour soigner le SAV

🌐 Twitter, c’est 325 millions d’utilisateurs dans le monde. Le réseau est utilisé à parts presque égales par les 16-24 ans (33%), les 25-35 ans (26%) et les 35-44 ans (25%).

📌 Twitter offre la possibilité aux marques de se positionner comme expertes, de mener leur veille concurrentielle mais aussi et de manière plus surprenante de soigner leur SAV.

➕ Points positifs : relations publiques, service client, moteur de recherche

➖ Points négatifs : la limite des 140 caractères (même si elle a été adoucie pour les liens et les images), peu d’utilisateurs véritablement actifs

 

7/Pinterest: pour générer des leads

🌐 Avec 100 millions d’utilisateurs dans le monde, Pinterest est le réseau de partage d’images qui monte.

📌 Largement utilisé par des femmes (85% en 2016), plutôt jeunes, il est un très bon moyen d’obtenir du trafic vers des sites externes et de générer des leads. Pinterest consacre une page de conseils à destination des professionnels pour les aider à tirer le meilleur parti du réseau.

➕ Points positifs : outil de crowdsourcing.

➖ Points négatifs : engagement des abonnés encore faible, démographie spécifique (majorité de femmes)

 

Voilà pour ce tour d’horizon des médias sociaux à la disposition des entreprises pour toucher leurs publics cibles.

Un dernier mot sur Snapchat, LE réseau social indispensable pour toucher les jeunes. Avec 150 millions d’utilisateurs actifs dans le monde, Snapchat dépasse dorénavant Twitter pour l’utilisation quotidienne, notamment des jeunes. Si votre public cible est adulte, passez votre chemin. Ici, 71% des utilisateurs ont moins de 25 ans…

A vous de jouer !

@CatherineDahmen, Manager communication
+ d’infos sur nos services en matière de communication digitale : www.laboiteacom.be – +32 87 33 73 32 – info@laboiteacom.be